Françoise Giroud

La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où…

En 1983, l’écrivaine et ancienne politicienne Françoise Giroud disait, non sans ironie :

« La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente »